18 juin 2012

Nos PCR ont-elles fonctionné?

Avons-nous amplifié nos séquences d’ADN ? Avant de tester nos échantillons grâce à un système d’électrophorèse, nous étions assez nerveux…

Quelques élèves volontaires de 2K se sont portés volontaires pour réaliser les dépôts dans les puits du système Flashgel.

Les échantillons utilisés avaient été amplifiés pour une région du gène FRI (frigida, responsable de la vernalisation, soit de l’acquisition de la capacité à fleurir sous l’effet du froid), avec les amorces fri_01. Ils correspondaient à des individus français, de Corse et de Seine (traités par les SK en SL) et à des anglais (traités par des TS Spé).

 

 ELECTROPHO

 

Après 25 minutes de migration, même si certaines pistes ne montraient pas d’amplification nette, on pouvait toutefois se réjouir qu’un nombre significatif d’échantillons présentaient un résultat.

photo__2_

Bravo les élèves !

 

 

Deux autres électrophorèses ont été réalisées par les premières S, à partir de l’amplification de portions des gènes PHYA, PHYB1, PHYB2, CRY2 (gènes impliqués dans le photopériodisme) et CAD (synthèse de la lignine).

26 échantillons jugés satisfaisants ont alors été envoyés au Génoscope…Nous croisons les doigts pour obtenir les résultats du séquençage…

 

Posté par SVT-Rimbaud à 22:22 - Permalien [#]